Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

 

 

Introduction.

 « On ne nait pas arbitre, on le devient » (Henri Didier) vous êtes joueur, éducateur, dirigeant ou tout simplement un sportif qui souhaite découvrir l’arbitrage, vous avez entre 15 et 49 ans, donnez le coup d’envoi d’une possibilité de carrière en vous lançant dans la fonction d'arbitre, par le biais d’une formation.

 

Si l’arbitrage de haut niveau peut être une possibilité, cela ne doit pas être une fin en soi. L’arbitrage c’est avant tout prendre du plaisir, pratiquer un sport et progresser grâce aux conseils de vos formateurs.

 

La Formation.

 Pour pouvoir arbitrer des rencontres, le candidat arbitre qui souhaite se lancer dans la fonction, doit tout d’abord passer par la case « formation », afin d’être formé pour pouvoir par la suite, intégrer l’effectif des arbitres officiels.

arbitres entrée

 

Cette formation se déroule en 2 étapes, sélective l’une de l’autre, qui demandent beaucoup de sérieux et d’attention. Une phase théorique et une phase pratique .

 


Premier examen : Examen théorique.

carton-rouge-planus diaporama

La formation pour devenir arbitre officiel de Football, est dispensée par le District de l’Essonne de Football, la Ligue de Paris ou tout autre district de l’Ile de France. Elle dure approximativement 25h00 (réparties sur différents jours pendant plusieurs semaines).

 

La formation est essentiellement basée sur un développement théorique, puisqu’elle à pour but de former le futur arbitre à la connaissance dès lois du jeu (17 Lois du Jeux), mais aussi à la connaissance de son futur rôle administratif (remplir une feuille de match, écrire un rapport d’arbitrage ….).

 

Elle se conclue par un examen théorique, comprenant le remplissage d’un questionnaire basé sur les lois du jeu, le remplissage d’une feuille de match ainsi qu’un rapport d’arbitrage à rédiger.

 

Si le candidat est reçu à la théorie, en obtenant le nombre de points imposés, il aura le droit de passer à l’étape suivante : Examen pratique. Si par ailleurs, celui-ci échoue à cet examen, il devra recommencer entièrement une formation, pour pouvoir espérer franchir le cap de la première épreuve.

 


Deuxième examen : Examen pratique.

stephane-lannoy 7472 w250

L’examen pratique se déroule lors d’un match de Football. Le candidat est désigné pour diriger et arbitrer une rencontre. A l’occasion de cette rencontre, un observateur du district est désigné et l’accompagne, le conseil et évalue sa capacité à arbitrer. Si l’observateur estime que le match est concluant, et que l’arbitre est apte par la suite à diriger des rencontres, le candidat arbitre sera nommé arbitre officiel.

 

Par ailleurs, si l’observateur estime que le candidat arbitre, n’a pas encore les qualités nécessaires pour diriger une rencontre, il ne sera pas nommé arbitre officiel. Dans ce cas-là, l’arbitre aura à nouveau une chance, sera observé à nouveau par un observateur du district, qui sera à nouveau présent pour visualiser les capacités de celui-ci à diriger une rencontre.

 

Si il estime qu’a partir de cette deuxième observation, le candidat arbitre est apte à diriger des rencontres, il sera nommé arbitre officiel de Football. Si par conséquent, il échoue à nouveau, il devra à nouveau passée une formation au sein des instances de son District ou de sa Ligue.

 

Les Catégories d’arbitres.

 

Un système de montée/descente.

Les arbitres de Football connaissent, comme les joueurs, des échéances à respecter et en cas de « mauvais résultats » des descentes vers les divisions inférieures, sont alors promulgués. Car il existe également, des « divisions et championnats » chez les arbitres aussi, comme pour les joueurs de Football.

 

 

Première étape : Test théorique

110-arbitre

La première étape est organisée par l’organe de rattachement de l’arbitre (District ; Ligue ou Fédération) qui organise un test théorique (Voir article au-dessus sur la Formation.)

 

C’est un questionnaire basé sur les lois du jeu, qui permet de contrôler la parfaite connaissance, de l’arbitre, sur les règles et évolutions de ces dernières. Une note par la suite est attribuée à l’arbitre, suite à son examen théorique, qui permettra de visualiser sa connaissance ou non des lois du jeu.

 


Deuxième étape : Test physiques.

 

536917

La deuxième étape est une étape « physique », une qualité essentielle pour un arbitre de football, pour pouvoir suivre le rythme des rencontres. Etre plus prés des actions signifie que l’arbitre devra être en forme physiquement, pour prendre les bonnes décisions. Pour ne pas être décridibilisé dans son rôle et être contesté à tous moments par les acteurs de la rencontre (spectateurs, joueurs, entraîneurs …).

 

Si l’arbitre échoue à son test physique, une sanction sportive pourra lui être attribuée (non désignation sur des compétitions), au moins au niveau de la Fédération et Ligue. L'échec entraîne "seulement" une perte de point en District.

 


Troisième étape : Observations sur le terrain.

 

882

La troisième étape se déroule tout au long de la saison, il s’agit d’observations pratiques sur le terrain. L’arbitre est « noté » durant un match qu’il dirige, par un observateur qui lui sera nommé par les instances arbitrales (DNA, CRA, CDA) selon le niveau ou il évolue. Tout est passé en revu pendant sa rencontre : sa condition physique, son relationnel, sa gestion du jeu et disciplinaire, sa personnalité, son placement, son esthétique … .

 

En fonction des niveaux, un arbitre peut être observé 1, 2,3 ou même plus sur l’ensemble de ses matchs (Voir ci-dessous le tableau : Tableau catégories d’arbitres).

 


Quatrième étape : Le sérieux et l'assiduité.

 

mission-plus-qu-accomplie-pour-les-arbitres-remplacants 681

La quatrième et ultime étape, surtout en District et en Ligue, est celle de l’assiduité, motivation et du sérieux. Tout au long de la saison, l’arbitre est évalué dans l’accomplissement de sa fonction (réponses dans les délais aux courriers, déconvocation dans les délais imparti, bon accomplissement des dossiers administratives …).

 

Tout un tas de facteurs, qui peuvent soit lui ajouter des points de bonus, soit lui en faire perdre. Des points extrêmement importants, puisqu’ils peuvent jouer un rôle majeur, dans les classements de fin de saison.

 

En fin de saison, l’arbitre obtiennent une note global du aux différentes notes qui lui auront été attribuées (Test physique, théorique et observations terrains …). Les meilleurs accèdent à la division supérieure, les moins bons accèdent à la division inférieure.

 

Le tableau des catégories.

Institutions compétentes

Catégories

Niveaux des matchs

Nombres d’examens pratiques

 

FIFA/UEFA

 

Elite

Catégorie 1

Catégorie 2

Catégorie 3 **

(Catégorie 4)

 

CM*/CE*/CI* - M.I*

M.I/CI

Tour Préli.* CI/CUEFA*

CUEFA/JEUNES *

Tour Préli.CUEFA/JEUNES

 

Tous les matchs

Tous les matchs

Tous les matchs

Tous les matchs

 

 

F.F.F

 

Fédération 1

Fédération 2

Fédération 3

Fédération 4

Fédération 5

Ligue 1

Ligue 2

National

C.F.A

C.F.A 2

Tous les matchs

9

8

7

6

 

LIGUE

Ligue 1

Ligue 2

Ligue 3

D.H

D.S.R

D.H.R & P.H

4

4

2

 

DISTRICT

District 1

District 2

District 3

District 4

Excellence

1ère division

2ème division

3ème & 4ème division

2

2

2

2

* : CM = coupe du monde ; CE= Euro ; M.I = Matchs internationaux ; C1 : Ligue des champions ; CUEFA = Coupe de l’UEFA ; Jeunes : Compétitions internationales de jeunes ; Tour Préli. = Tour préliminaire.

** : Les arbitres des fédérations anglaises, espagnoles, italiennes, allemandes et françaises accèdent directement à la catégorie.

Partager cette page

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :